août 31, 2021

Critiqué pour ses émissions de CO2 et sa consommation excessive, le SUV a malgré tout la cote auprès des automobilistes. Faut-il culpabiliser ? Les SUV sont pointés du doigt pour leurs nombreux impacts sur l'environnement et font pourtant partie des voitures les plus vendues en France. Alors, faut-il bannir les SUV ?

Vrai succès commercial depuis la fin du XXème siècle, la vente des SUV à le vent en poupe. Rapidement populaires aux États-Unis, ces véhicules sont aujourd'hui très plébiscités en Europe et notamment chez les seniors. En effet, ces voitures bicorps sont appréciées pour leur conduite plus haute et leurs capacités tout-terrain. En quelques années, elles sont devenues des modèles phares sur les parcs automobiles. De janvier à mars, les SUV avoisinent les 36% des ventes de voitures en France selon le Comité des Constructeurs Français d’Automobiles (CCFA). Quant aux modèles, c'est le Peugeot 3008 qui arrive largement en tête.

 

SUV Peugeot 3008


Mais, depuis quelques années, les SUV suscitent aussi de vives critiques. Champions des ventes, ces véhicules sont aussi les champions en terme d'émission de CO2. En effet, très lourds, ils sont connus pour consommer une très grande quantité de carburant. Face à ces forts impacts environnementaux, les autorités souhaitent durcir leur réglementation ce qui risque d'impacter les ventes. En effet, des hésitations d'achat commencent déjà à émerger chez certains clients.

Quel SUV choisir ?

Les SUV ont connu un réel succès et toutes les marques automobiles ont décidé de sortir leur modèle. Il en existe de toutes les tailles, à tous les prix et pour toutes les occasions (sportifs, familiaux, professionnels, etc.). Il est donc très facile de se perdre dans le choix d'un de ces modèles.

Le SUV le moins cher du marché: le Dacia Duster

Sortie en 2010 et considéré comme un SUV "low cost", le Dacia Duster a su très vite grimper en popularité. Et pour cause, Renault propose le SUV au meilleur rapport qualité/prix du marché.


Le Dacia Duster se modernise en 2021 et propose une nouvelle version de son modèle. Renault a su innover en essayant de réduire les émissions de CO2. Le Duster affiche un prix imbattable car il allie simplicité et prestations routières.

 

Dacia Duster


Il faut compter 14 490 € pour acquérir un Dacia Duster 2021 neuf. Quant à ses équipements, pour exemple, un jeu de tapis Dacia Duster coûte entre 50 € et 150 €. La consommation du Dacia Duster se situe entre 7,80 et 8,00 L/100 km. Il est encore relativement épargné du malus écologique. En effet, un Dacia Duster TCe 130 est pénalisé d’un malus de seulement 210 €.

Le SUV premium: le BMW X1

Le BMW X1 est le roi des SUV lorsque l'on parle de dynamisme. En 2019, il devient le SUV premium le plus vendu en Europe.

Les prix du BMW X1 démarrent à 32 500 € et peuvent atteindre les 52 200 € pour la version hybride rechargeable xDrive 25i. Ce SUV représente le plus haut de la gamme et offre une puissance de 220 ch contre 116 à 150 ch pour un BMW X1 classique. Le BMW X1 se décline donc en divers modèles (Sport, Business, Lounge, X-Line ou Première).

 

BMW X1


BMW essaye de rendre sa nouvelle génération de SUV plus accessible en diminuant ses tarifs grâce à un retour aux finitions Première. Selon les modèles, le BMW consomme entre 1,7 et 7,1 L/100 km. Quant à ses équipements, il faut compter environ 150 € pour un set de tapis BMW X1.


Extrêmement puissant, ce modèle rejette une grande quantité de CO2/km. Sur le modèle BMW X1 xDrive 25i, doté de la transmission intégrale, le malus écologique atteint les 1 050 €. En effet, il rejette près de 144 g/km de CO2. Ce sont les versions diesels qui ont les émissions de CO2 les plus faibles avec un malus écologique inférieur à 100 €.


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.