janvier 26, 2021

L’entretien et l’utilisation d’un véhicule permettent une diminution drastique de la consommation de carburant. Selon l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, en adoptant une conduite plus souple, vous pouvez espérer une baisse de votre consommation de 40 % en ville et de 20 % sur route. Alors si vous n’avez pas l’ambition d’acquérir un nouveau véhicule, il est préférable d’agir dans votre quotidien pour réaliser des économies, mais également pour diminuer les gaz à effet de serre. Voici les conseils à adopter dès à présent.

 

Vélo sur voie ferée

 

Choisir une alternative à la voiture


40 % des trajets de 2 km s’effectuent avec une voiture. Pourtant, c’est sur cette distance que la consommation de carburant est la plus élevée, de l’ordre de 35 %. Pour éviter des dépenses inutiles, pourquoi ne pas directement vous orienter vers les transports en commun, le vélo ou encore la marche. Autre possibilité, vous orientez vers le covoiturage.

 

Pensez à vérifier votre pression pneumatique


C’est bien connu, une pression insuffisante entraîne une résistance plus importante sur le roulement. Cela se traduit par une consommation plus conséquente jusqu’à 10 % en fonction de l’air manquant. Tous les mois, vérifiez la pression de vos pneus mais uniquement à froid. Cela signifie que vous n’avez pas fait plus de 5 km au cours des deux dernières heures. N’oubliez pas non plus de faire cette vérification avant de vous lancer dans un long trajet, comme le fait de partir en vacances. N’hésitez pas à ajouter 0,2 bar supplémentaire par rapport aux recommandations du constructeur. Une pompe à air est un accessoire pratique que vous pouvez également emporter dans votre véhicule. Si vous n’avez pas de pompe a air avec vous, les stations-service et les garages de proximité feront l’affaire.

 

Attention aux surcharges


C’est un principe physique incontournable. Plus le poids à déplacer est important, plus la quantité d’énergie nécessaire pour y parvenir augmente. Plutôt que de vous déplacer avec un nombre d’objets conséquents dans votre voiture, pensez à vider votre coffre régulièrement. Par manque de motivation, vous avez tendance à laisser traîner des objets qui n’ont pas leur place dans la voiture. Autre astuce, vous pouvez effectuer des demi-pleins de carburant, ce qui vous permettra de vous alléger d’une vingtaine de kilos.

 

Limitez l'utilisation des accessoires extérieurs


Si vous avez installé un coffre de toit, un porte-vélo, vous n’avez pas nécessairement besoin de ces accessoires en permanence. Pourtant, si vous les laissez sur votre véhicule, cela entraînera une consommation plus importante jusqu’à 20 %. Il est donc préférable d’enlever ces différents éléments dès votre retour de vacances ou lorsque vous n’en avez plus l’usage.

 

Galerie auto

 

Démarrez doucement votre voiture


Avec les derniers modèles de voitures, vous n’avez pas besoin d’enfoncer la pédale d’accélérateur pour pouvoir démarrer. Les mécanismes sont particulièrement réactifs, alors en cas d’appui excessif de votre part, cela peut entraîner un dérèglement du système. Votre consommation de carburant augmente de manière inutile et donc vos dépenses. Sur les cinq premiers kilomètres, adoptez une vitesse réduite en démarrant tranquillement. Inutile de pousser les rapports, il suffit d’adopter un style de conduite beaucoup plus souple.

 

La souplesse comme pilotage


En cas de régime moteur plus conséquent, la consommation de carburant sera alors beaucoup plus flagrante. En choisissant un rapport de vitesse plus haut, votre moteur sera moins gourmand. Une fois que vous avez démarré votre véhicule, enclenchez immédiatement la seconde. Lorsque votre vitesse augmente, n’ayez pas peur de passer la troisième puis la quatrième. Pour un moteur essence, il faut privilégier un régime moteur aux alentours de 3000 tr/m. Si votre voiture est un diesel, un régime moteur à 2400 tr/m est recommandé. Cependant certaines variations peuvent être constatées, d’où l’importance de vous référer à la cylindrée de votre véhicule.

 

Conduite relax

 

Ne soyez pas pressé


Plutôt que de vous déplacer à 130 km/h sur l’autoroute, vous pouvez réduire votre vitesse de 10 km/h. Sur un trajet de 100 km, vous ne mettrez que quatre minutes en plus, mais vous pouvez économiser 1 litre de carburant.

 

Soyez souple sur la pédale de freinage


Si vous pilez, alors votre vitesse était trop importante. Cela entraîne une usure plus conséquente des freins et une dépense inutile en carburant. Soyez donc attentif au ralentissement et au bouchon en anticipant d’éventuels freinages. Sur une station-service ou dans les files d’attente, pensez également à arrêter votre moteur si votre arrêt dur plus de 30 secondes.

 

Inutile d’avoir une température trop importante dans l’habitacle


Les appareils électriques de votre véhicule entraînent une consommation plus importante du carburant. C’est le cas en particulier de la climatisation. Plus l’écart de température entre l’intérieur et l’extérieur est conséquent, plus votre carburant sera sollicité. À une température de 25° dans l’air ambiant et une climatisation à 20°, la consommation augmente de 8 %. Inutile de dépasser un écart de température de plus de 5° et pensez à ouvrir au maximum les fenêtres.

 

Entretien auto

 

L’entretien de la voiture


Si vous ne faites pas les révisions régulières de votre voiture, une hausse de 25 % du carburant est alors possible. Les équipements commencent à s’encrasser, l’huile n’est plus aussi fluide, ce sont des éléments de contrôle que vous pouvez vérifier très simplement et qui vous permettront en plus de préserver votre voiture.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.